Nos autres interventions !

Infiltrométrie

Mesures d'empoussièrement.png

L'infiltrométrie permet de qualifier la performance énergétique d'un bâtiment. Cette technique met à jour tous les défauts d'isolation thermique de la construction caractérisés par des fuites d'air parasites

La nouvelle réglementation thermique RT2012 prévoit pour le secteur résidentiel, l'obligation de traiter l'étanchéité à l'air des constructions dont le permis de construire est postérieur au 1er Janvier 2013. La mesure de perméabilité à l'air est définie par la norme NF EN 13829. Pour obtenir le Label BBC, ce diagnostic impose un objectif performanciel de 0.6 [m3/h.m2] pour les logements individuels et de 1.0 [m3/h.m2] pour les logements collectifs. Le test d'infiltrométrie permet de mesurer la quantité d'air rentrant dans un bâtiment et de situer les fuites d'air. Grâce à ce test, on peut identifier la quantité d'air qui entre dans l'habitat en dehors des systèmes de ventilation et préconiser le traitement des défauts afin de supprimer les infiltrations d'air parasites.

Les mesures d'étanchéité sont effectuées par un opérateur certifié QUALIBAT.

Elles se réalisent à l'aide d'une «porte soufflante BLOWER DOOR» munie d'un ventilateur puissant qui permet de mettre le logement en pression ou en dépression. Le technicien détecte ensuite les zones d'infiltrations d'air à l'aide d'un fumigène. Le logiciel «Infiltréa 2.0» traite les informations et calcule le débit de fuite parasite selon une centaine de paramètres.

Thermographie 

EDD.png

La thermographie décèle des informations invisibles à l'oeil nu. Elle permet aussi de détecter des variations thermiques et de visualiser des défauts d'isolation qui peuvent être masqués. Un technicien certifié évalue à l'aide d'une caméra à infrarouge les anomalies thermiques d'une construction depuis l'intérieur ou l'extérieur de l'habitation

Quand réaliser un diagnostic thermographique ?

  • Avant votre projet de rénovation et d'isolation

  • Pour contrôler la bonne exécution des travaux d'isolation effectués par votre entreprise.

  • Pour vérifier le tableau électrique et l'absence de surcharge sur les circuits électriques.

  • Pour la détection de certains désordres d'humidité (infiltration d'eau, fuites de toiture, fuites sur réseau de plancher chauffant).

  • Pour la vérification de l'absence de surchauffe dans votre installation chauffage (chaudière, hotte, cheminée…)

Qualité de l'Air Intérieur

Qualité de l'air intérieur.png

La loi du 12 juillet 2010, portant engagement national pour l’environnement, a posé l’obligation de surveiller périodiquement la Qualité de l’Air Intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) qui accueillent des populations sensibles ou exposées sur de longues périodes.

La surveillance de la qualité de l’air intérieur doit être réalisée tous les 7 ans par le propriétaire ou l’exploitant. Néanmoins, dans le cas de dépassement des valeurs limites, une nouvelle surveillance sera à réaliser dans les 2 ans.

 

Pour les établissements ouverts au public après ces dates, la première surveillance périodique doit être effectuée au plus tard au 31 décembre de l’année civile suivant l’ouverture de l’établissement. 

 
 
 

UNE QUESTION ?

Nos équipes sont là pour vous répondre